dimanche 18 juin 2017

News du 18/06/17



Nous sommes en juin.

C'est fou.


MP3

Le 10, c'était MP3@Paris - Épisode 2. C'était chouette. (Mais, les gens, quand vous vous inscrivez comme bénévole il faut venir à la convention. Sinon c'est embêtant pour les autres bénévoles.) J'ai revu plein de gens bien, et rencontré pour la première fois d'autres gens. Trop de pseudos et pas assez de mémoire pour namedropper tout le monde, malheureusement. Si vous m'avez dit bonjour, vous comptez dedans. (Sauf si vous avez forcé comme un malade pour poser votre bouche sur mes joues alors que je ne vous connaissais pas parce qu'il y a des limites à ma sympathie).

Tant qu'on parle de MP3, je suis passée de stagiaire à membre plénipotentiaire dans Oriog Créations1, avec le deal que j'en fais partie jusqu'à ce que je ne puisse plus en faire partie. (Là je suis censée vous parler du Tipeee pour être parfaitement corporate ; tous les sous balancés dessus servent à payer de l'hébergement web et de l'avance sur goodies.)

Ensemble, nous préparons une saga de l'été2 qui, j'espère, sera chouette. (Et terminée. Mais vu les antécédents de mes collaborateurices, je ne doute pas de leur capacité à finir des trucs).

J'ai toujours autant confiance dans la sortie de l'épisode 1 de Tout le monde aime le prof le 4 septembre. :3


Écriture

J'ai presque fini de corriger Saxifrage. Une dernière lecture pour vérifier si je n'ai pas oublié quelques conneries puis je le collerai. Je me suis enfin décidée sur les dates : les cinq premiers chapitres sortiront le lundi 10 juillet et les cinq derniers le lundi 14 août. Un petit mois d'aventure après la mort de l'Univers, j'espère que ça va vous plaire.

Je ne sais pas si vous avez vu passer le livret imprimé par les gens d'Oriog, "Histoires courtes" ; il sera également disponible en PDF sur le site, un jour, peut-être. Il contient quelques nouvelles inédites à moi dedans, du genre ultra-court, et je n'en suis pas peu fière. Elles appartiennent à un projet encore secret pour le moment qui est la première collaboration entre Draig et Ranne et oim'. Vous en aurez des nouvelles.


Vraie vie

Dans la vraie vie, il se passe plusieurs trucs.

Primo, je taffe toujours pour une association qui fait des animations scientifiques. J'apprends toujours plein de trucs et c'est toujours intéressant et c'est toujours ultra-structurant pour mes journées.

Même si syndrome de l'imposteur à fond la caisse. Je respire à fond et j'y vais, mais ça me creuse souvent le bide. Parfois j'ai l'impression que mon patron teste le principe de Peter sur moi le plus rapidement possible.

Deuxio, il y a des projets d'avenir. Mon compagnon veut m'embarquer dans une série de voyages qui nous ferait faire n'importe quoi en 2018. De mon côté, je voudrais bricoler une sorte d'expo/pas-expo/je ne sais pas ce que je fais qui ferait plaisir à mon petit cœur d'amatrice de SF et je ne sais pas quand j'en trouverai le temps. (2019 ? Qui sait.)

Tertio...
...
Bon, on va étirer un peu la définition de vraie vie.

Parfois je me demande si ça vous dirait d'avoir les textes d'ici sous une forme un peu plus matérielle. Je ne sais jamais trop par quel créneau vous demander ça, parce que tout le monde n'est pas sur Twitter ni Facebook ni ici. Personnellement je rechigne à acheter des livres auto-publiés, même de gens très sympas, parce que je suis une sale snob des livres, alors ce serait assez hypocrite de ma part de m'y mettre. Mais eh, admettons : si je ne fais imprimer que des exemplaires commandés, si vous savez exactement ce qu'il y a dedans à l'avance... Ça pourrait être chouette.

Pour l'instant les seuls textes éligibles seraient Saxifrage - si j'y ajoute quelques nouvelles dans le même univers pour épaissir un peu et pour compenser la perte de la mise en forme - et des grosses nouvelles comme La Solitude ou Poisson dans l'eau. Pas très intéressant donc. Mais souvenons-nous que je veux envoyer l'Ecriture des Rêves à des maisons d'éditions et qu'une fois qu'elles l'auront toutes refusé je serai libre d'en faire ce que je veux, y compris un petit tirage rigolo.

Enfin, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez :
  1. "Lol non, tu écris mal"
  2. "Lol non, moi aussi je suis snob des livres et je n'achète pas auto-édité"
  3. "Lol non, c'est juste une ruse pour voler l'argent des abonnés"
  4. Obi-wan Kenobi.
Salut à vous, au prochain article !



  1. L'adresse devrait changer, dès que Draig aura acheté la petite formule Wordpress premium qui va bien.
  2. Le site vous indique que c'est moi qui ai choisi la couleur mais ne vous donne pas l'information la plus intéressante : je l'ai fait en tapant un code hexadécimal au hasard.

4 commentaires:

  1. Je suis également un snob des livres qui n'achète pas d'auto-édité. Mais bon, après il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, et puis sur des stands de convention avec Oriog par exemple, why not :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aww, c'est trop mignon.

      ...

      T'as pas auto-publié un roman à quatre mains sur Chapitre.com il y a quinze ans ?

      Supprimer
  2. Réponse 4 : Obi-wan Kenobi.
    Plus sérieusement, j'ai quelques œuvres auto-éditées, mais c'est plus dans le domaine du dōjin/fanzine¹, ou a tirage limité (BD², romans³). Pour la question de l'auto-édition, d'autres auteurs se sont donc aussi posé la question, et ont, donc, parfois franchi le pas.
    Personnellement, je préfère lire un ouvrage papier que lire sur un écran (exception faite des #MercrediFiction⁴). Après, les nouvelles pas trop longues (au format epub), je peux m'en accommoder, en utilisant la liseuse sur le téléphone.
    Et pour répondre à la question de départ⁵, pourquoi pas :)

    --
    Alex

    ¹ : Hot spot ; Headphones Design (comic market 84/2013)…
    ² : Romance de Mars…
    ³ : Blind Spot…
    ⁴ : https://mastodon.social/tags/MercrediFiction
    ⁵ : — Qui est ?
    — Réfléchissez…
    — Ah oui, le Docteur Osmotique…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es tellement plus calé que oim' sur ce qui se fait d'auto-édité, c'est terrible.

      Supprimer